Entreprises et art contemporain

L'art contemporain : vecteur d'une communication de prestige

L'Etat aide les entreprises à constituer des collections d'oeuvres d'artistes vivants,

en formules "achat", "location", ou "location vente"

Miroir de notre société, l’art contemporain est vecteur de valeurs créatives.

C’est un communicant d’exception ouvrant sur des horizons imaginaires, inexplorés.

 

L’art au sein de l’entreprise parle à la fois au monde extérieur – partenaires, associés, clients, concurrents…- comme au monde de l’intérieur, des cadres dirigeants à la jeune apprentie ou stagiaire.

 

En repoussant les limites au-delà des modèles conventionnels, il invite à de nouvelles façons de voir, interpréter et comprendre. Dans un environnement de travail, c’est un stimulant de plaisir et de fierté tant il dégage des émotions esthétiques libérées des contraintes conventionnelles

 

Au monde extérieur, l’art contemporain transmet des valeurs fortes de modernité et de prestige.

 

 Pays mondialement réputé et apprécié pour sa spécificité culturelle, la France est à l’avant-garde de la création littéraire et artistique. L’Etat, par la loi, favorise le mécénat à l’adresse des artistes vivants en permettant aux entreprises d’acquérir leurs oeuvres d’art à des conditions financières et fiscales exceptionnelles.

 

Grâce aux possibilités qui leurs sont données, des entreprises et investisseurs se constituent des collections exceptionnelles de valeur.

 

 CE QUE DIT LA LOI

 Grâce à la loi du 1er août 2003, relative au mécénat, aux associations et aux fondations, un dispositif fiscal dit « très incitatif » a vu le jour. Ce dernier consiste à une réduction de votre impôt sur les sociétés de 60% du montant des dons aux œuvres et organismes d’intérêt général, dans la limite d’un plafond de 0,5% de votre chiffre d’affaires H.T. (avec la possibilité de reporter l’excédent sur les cinq exercices suivants en cas de dépassement de ce seuil). Des contreparties en communication et relations publiques pour votre entreprise plafonnées à hauteur de 25% du montant du don sont également possibles. Il s’agit par exemple de billets pour les spectacles, de visites privées, de mise à disposition d’espaces de réception, de l’insertion de votre logo sur un catalogue d’exposition... Vous pouvez avoir droit à une réduction d’impôt de 90% du montant du don pour l’acquisition d’un «trésor national» ou d’une «œuvre d’intérêt patrimonial majeur» au profit d’une collection publique, ou de 40% si l’œuvre est acquise par l’entreprise pour son propre compte, ou encore des avantages fiscaux pour l’achat d’œuvres originales d’artistes vivants exposées dans un lieu accessible au public, aux clients, aux salariés (à l’exception des bureaux de votre entreprise) ou pour l’achat d’instruments de musique destinés à être prêtés à des artistes professionnels ou à des étudiants de haut niveau.

60% à 100% de déduction fiscale sur l'impôt des sociétés, selon les options.

 

CONTACTER DIRECTEMENT JEROME DUFAY : ICI